Rikka gagne le Championnat d’Europe 2022!

Je regardais le top cut du Championnat d’Europe en m’attendant, comme tout le monde je pense, à ce qu’il n’y ait que du Spright, du Tearalament, et des floodgates en finale, mais quelle ne fut pas ma surprise en apprenant qu’un deck Rikka Sunavalon est arrivé en finale et a même gagné face à Tearalament !

Donc rapide point sur le deck qui a remporté le Championnat avec une decklist et une analyse.

Bon après on ne peut pas nier le fait que c’est surtout les floodgates qui ont encore une fois porté les decks qui les jouaient en finale, celui-ci compris. En effet, la liste du joueur Rikka Sunavalon, Marcus Patel, comporte des floodgates en main deck, notamment Rivalité des Seigneurs de Guerre, et probablement aussi Mine Mystique (je n’ai pas encore vu la liste au moment où j’écris cet article, seulement quelques heures après la fin du livestream).

  • Main Deck : 41 cartes au total
  • Monstres (17) :
    • x1 Perce-Neige la Fée Rikka
    • x3 Mudan la Fée Rikka
    • x3 Pétale Rikka
    • x3 Princesse Rikka
    • x1 Primula la Fée Rikka
    • x2 Astucieux Loci Solairgraine
    • x1 Jumeaux Solairgraine
    • x1 Mardel, Boss Genèraideur de la Lumière
    • x2 Floraison de Feu
  • Magies (20) :
    • x3 Glamour Rikka
    • x3 Konkon Rikka
    • x3 Dai Imprévu
    • x1 Un pour Un
    • x1 Semis Solairvigne
    • x1 Terra Formation
    • x1 Mine Mystique
    • x1 Appelé par la Tombe
    • x3 Talent des Triples Tacitques
    • x3 Plus du Tout Gouverneur des Ténèbres
  • Pièges (4) :
    • x3 Rivalité des Seigneurs de Guerre
    • x1 Pellicule Rikka
  • Extra Deck (15) :
    • x1 Larme la Reine Rikka
    • x3 Strenna la Reine Rikka
    • x1 Bête-Arbre Sacrée, Hyperyton
    • x3 Dryas Solairavalon
    • x1 Guérisseur Solairvigne
    • x1 Batteuse Solairvigne
    • x2 Jasmin Arômaséraphie
    • x1 Dansepione Sylvan
    • x1 Mélias Solairavalon
    • x1 Banialancier le Renaissant

Donc cette liste N’EST PAS la liste de Marcus, c’est seulement mon interprétation de ce à quoi ressemble le deck.

Il s’agit d’un mix entre Rikka et Sunavalon, mais pas comme on pourrait l’imaginer. Ici Sunavalon est surtout utilisé comme engine afin d’accéder à des tuto et des matériaux à sacrifice facilement en une seule carte, mais ce n’est pas la win condition du deck. Le focus de cette version, ce sont les nouvelles cartes Rikka qui donnent un très bon grind game et quelques interruption très puissantes pour la gestion des monstres adverses.

L’idée est de combo avec un starter qui donne accès à Loci afin d’inciter l’adversaire à utiliser ses handtraps et interruptions pour laisser le champ libre aux cartes Rikka qui compose le gros du gameplan.

Avoir accès à Loci, c’est essentiellement « full combo » dans la version Sunavalon classique, cependant ici Loci permet surtout d’avoir accès à Jasmin Arômaséraphie qui peut chercher soit Mudan, soit Pétale Rikka si on a toujours l’invocation normale, invoquer Mardel du deck pour chercher les deux précédentes si on n’a pas de quoi trigger l’effet de Jasmin.

Et derrière on peut utiliser les restes du combo Sunavalon classique pour finir sur Banialancier le Renaissant qu’on peut aussi utiliser comme matériel à sacrifice pour les cartes Rikka puisqu’il peut commodément revenir du cimetière en bannissant les Liens Sunavalon du cimetière.

Le combo Rikka de base est celui dont je parlais dans la précédente deck profile, qui termine sur Strenna avec la Princesse dans le cimetière et Konkon sur le terrain pour pouvoir sacrifier des monstres adverses.

L’extra deck est 100% plante pour coller au fait que les cartes Rikka et le combo Sunavalon lock en plante pour tout le reste du tour, mais ce n’est pas gênant car il y a bien plus d’option d’extra deck décentes de type plante aujourd’hui que ce n’était le cas il y a 2 ans.

J’en parlais justement dans cette deck profile, Sunavalon en guise d’engine dans Rikka est très bon, ça ne rentre pas en conflit avec le gameplay du deck original, donne des matériaux à sacrifier aux cartes Rikka, et permet de combo en une seule carte aisément accessible.

La force du deck, c’est le grind game principalement, grâce à Strenna qui recycle les cartes Rikka, Pétale qui revient en end phase adverse, et Konkon qui donne accès à une M/P Rikka du deck à chaque tour et permet de sacrifier en coût les monstres adverses (donc par ex les monstres Tearalament ne peuvent pas activer leurs effets de meule puisque ce n’est pas un effet qui les envoi au cimetière).

Ça donne également un avantage au deck going second contre les decks qui ne mettent pas de negate ou de pop sur leurs board, puisque Konkon à elle seule peut permettre de sacrifier en cost le monstre adverse le plus dangereux. En plus, l’adversaire n’a littéralement qu’un seul timing de réponse pour annuler ou détruire Konkon, celui à l’activation initiale de la magie de terrain, après quoi on revient en gamestate ouvert et il suffit d’une carte Rikka en main qui nécessite un sacrifice en coût pour casser le board.

Donc voilà, il y a pas mal de place pour des staples en plus, et ici le joueur a décidé de tout miser sur les floodgates et les boardbreakers de go second plutôt que des handtraps, ce qui lui a visiblement donné raison.

La principale raison de son succès, au-delà de l’impact évident des floodgates qu’il a joué en main deck, est assez facile à deviner : La méconnaissance du deck. Et oui, c’est l’avantage premier des decks rogue par rapport aux decks méta.

Quand les joueurs ne savent pas ce que fait un deck, doivent lire les cartes à chaque fois qu’elles sont jouées et ne savent pas à quel moment il faut arrêter les plays, ça rend le terrain plus facile à parcourir pour le joueur rogue. Combinez ça à un pilote qui s’est bien préparé contre la méta et qui connaît bien son deck, vous avez la recette idéale du succès en tournoi (ça et un soupçon de floodgates bien sûr).

Ça en dit long sur le type de format dans lequel on est, les principaux decks qui ont du succès sont les gros decks combo qui mettent de multiples negate sur le terrain et peuvent jouer à travers les handtraps, ou bien ceux qui peuvent jouer des floodgates oppressantes en main deck… Pas sûr que ce soit ce à quoi Konami s’attendait lorsqu’ils ont décidé de repousser les limites du powercreep avec Power of The Element.

Bref, c’est cool, félicitations à Marcus pour avoir emmené Rikka aussi loin. Un poil déçu car cette victoire va mettre le deck sous les projecteurs, de plus en plus de gens vont vouloir le jouer, ce qui va avoir un impact négatif sur les performances et le budget du deck. Le prix des cartes s’est déjà envolé sur la lune à l’heure où j’écris ces lignes, rendant le deck Rikka qui n’était déjà pas si budget que ça encore moins accessible.

Mais surtout, j’espère juste que ça ne va pas entrainer des hits sur la banlist, c’est vraiment la dernière chose dont les decks plante ont besoin. Konami fait pas le con, c’est clairement les floodgates le problème dans l’équation, pas les cartes plantes, comme l’ont prouvé les précédents tournois.

EDIT : Voici la liste réelle que Marcus Patel a joué durant cet event :

Je n’étais donc pas loin avec ma liste, les seules différences sont au niveau des ratios de certaines cartes et des staples.

Deux Konkon + une Terra Formation, et… 2 Mine Mystiques + 3 Rivalité des Seigneurs de Guerre Trolldespair. Je comprend pourquoi il a été invaincu maintenant…

Seulement deux Mudan et pas trois, chose qui m’étonne un peu puisque c’est un accès à l’engine Rikka indispensable. Pas de briques, hormis le Jumeaux Solairgraine, et beaucoup de boardbreaker, notamment la nouvelle carte « Pourfendeuse Ultime » en side deck qui sert à casser les boards de Tearalament et de Spright plus facilement, tout comme avec Dark Ruler.

L’unique Evil★Jumelle Sunny la Perturbatrice dans l’extra deck ainsi que Evil★Jumelles Ki-sikil et Lil-la dans le side deck sont là uniquement pour aller avec Poufendeuse Ultime. Avec cette carte, on envoi Sunny de l’extra deck au cimetière afin de spin un monstre Lien adverse, puis on utilise l’effet dans le cimetière de Sunny afin de foolish Ki-sikil et Lil-la et envoyer une autre carte du terrain adverse au cimetière, le tout sans cibler. Derrière, si l’adversaire a encore plus de cartes sur le terrain, on peut invoquer Ki-sikil et Lil-la du cimetière en sacrifiant deux monstres Lien afin de forcer l’adversaire à envoyer des cartes sur son terrain au cimetière pour qu’il ne lui en reste que deux en tout.

C’est beaucoup d’effort pour au final juste clear un board adverse que le deck Rikka n’a de toutes façon pas de difficulté à réaliser à la base, ça me semble un peu exagéré. Cependant dans le contexte du moment, le fait que Sunny puisse envoyer au cimetière n’importe quelle carte sur le terrain et sans cibler en prime, c’est un out possible à des floodgates qui gênerais sinon beaucoup le deck, donc à la fin ce n’est pas si win more que ça.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :