Deck Profile : Crusadia Dragon Link Budget

Je vous avais dit que j’allais chercher une mise à jour pour le deck Dragon Link précédent qui a souffert de la banlist, et la voici enfin ! Toutefois, ce n’est pas exactement la version méta qui est jouée en ce moment, mais une version un poil plus originale de Dragon Link. Ici pas de combo à base de Halqifibrax, mais du link spam pur et dur avec l’aide de l’engine Croisédia et des loops de Saryuja afin de monter un board avec une bonne quantité de negate. La star du deck, c’est Gameciel, le Kaiju le plus faible qui est d’habitude utilisé pour casser des boards adverse, mais qui ici nous servira de win condition.


  • Main Deck : 45 cartes au total
  • Monstres (30) :
    • x1 Gameciel, Tortue Marine Kaiju
    • x1 Seigneur des Etoiles Seyfert
    • x2 Dragon Noctovision
    • x1 Dragon Sombre Métallique aux Yeux Rouges
    • x1 Levianier Dragon du Chaos
    • x2 Traceur Rokket
    • x1 Rechargeur Rokket
    • x1 Rokket Synchronique
    • x1 Dragon Absorouteur
    • x1 Omni Dragon Brotaur
    • x1 Dragon Noir Effonserpent
    • x1 Dragon Blanc Destruvouivre
    • x3 Draco Croisédia
    • x2 Arboria Croisédia
    • x2 Maximus Croisédia
    • x2 Réclusia Croisédia
    • x3 Floraison de Cendre et Joyeux Printemps
    • x3 Pièce Structure-PSY Gamma
    • x1 Pilote Structure-PSY
  • Magies (15) :
    • x3 Espace du Chaos
    • x3 Dragarde de l’Héritage du Monde
    • x3 Lancement Rapide
    • x1 Lancement Secteur de Boot
    • x3 Au Bord de Kyoutou
    • x1 Terra Formation
    • x1 Monster Reborn
  • Extra Deck (15) :
    • x2 Saryuja Terreur du Crâne
    • x1 Dragon Attaquant
    • x1 Dragon Épéborrelle
    • x1 Dragon Sauvage Chargeborrelle
    • x1 Elpy Dragarde
    • x1 Pisty Dragarde
    • x1 Sceau Hiératique des Sphères Divines
    • x1 Jeune Protectrice, Soldat de l’Épée Destructrice
    • x1 Apollousa, Arc de la Déesse
    • x2 Magius Croisédia
    • x1 Spatha Croisédia
    • x1 Régulex Croisédia
    • x1 Equimax Croisédia

Lien vers la version OTK-Expert


Remplacements

Ce deck est assez serré au niveau des places, et encore j’en ai beaucoup enlevé par rapport à ma première liste où j’avais mis tous les Croisédia en triples et ça montait à 50 cartes sans handtrap. Les handtrap sont évidemment optionnelles et pas spécialement recommandée dans un deck combo comme ça, donc j’ai mis le strict nécessaire pour rester autant proche des 40 cartes que possible.

Les slots à handtrap sont donc les seuls slots flexibles du main deck, on peut les remplacer par des cartes plus utiles dans le format, tel que Beauté Fantôme, Maître des Crânes ou utiliser ces slots libre pour mettre davantage d’extenders.

On peut tout à fait remplacer Jeune Protectrice, Soldat de l’Épée Destructrice par un Chevalier Dragunité – Romulus en compagnie d’un Ravin des Dragons dans le deck, ça permet de rentabiliser Absorouteur et Seyfert. Le package Dragoon est également une possibilité ici, Anaconda et Dragoon prennent alors la place de Jeune Protectrice et Régulex Croisédia qui n’a pas vraiment d’intérêt. Ou encore on peut aussi jouer une seconde synchro 8 comme Chef du Chaos, le Dragon Magique Chaotique afin d’aider à choper des extenders.

La plupart des options de remplacement possible se font surtout au niveau de l’extra deck où il y a quelques slots flexibles. Les choses qu’on ne voudra toutefois pas changer, c’est les deux Saryuja qui sont important pour creuser le deck et piocher Au Bord de Kyoutou, essentiel à la stratégie du deck. On pourrait même en jouer un troisième au cas où les deux premiers n’auraient rien donné de jouable.

Au niveau des Croisédia, les seuls nécessaires sont Magius et Spatha, qui font partie d’un combo de démarrage à partir d’un Croisédia. Equimax et le second Magius permettent d’avoir un combo OTK en going second ainsi qu’en tour 3. Le dernier slots flexible est Sceau Hiératique des Sphères Divines, qu’on peut remplacer au besoin même si ça reste une bonne carte.

Jouer plus d’un Gameciel n’est pas nécessaire sachant qu’il est tutorisable via le terrain Kyoutou. On peut cependant voir pour jouer d’autres Kaiju en side afin de faciliter un possible going second OTK, tel que Jizukiru, Radian ou Dogoran. Pour rentabiliser Régulex, on peut aussi ajouter un ou plusieurs Testament Croisédia afin de se protéger des interruptions adverses, mais c’est bien la seule magie Croisédia qu’on voudra vraiment jouer ici, les autres sont bien trop situationnelles.


Gameplay

Donc comme expliqué au début, c’est un deck combo link spam dont le but principal est de mettre en place Au Bord de Kyoutou avec 5 compteurs et Gameciel sur le terrain pour avoir 2~3 omni-negates sur une seule carte. Derrière on utilise l’engine Dragon pour compléter le board avec Dragon Sauvage Chargeborrelle et l’engine Crusadia pour ajouter Apollousa au board.

Afin d’avoir accès autant que possible à Kyoutou, si on ne l’a pas pioché au début du tour, on va chercher à faire Saryuja avec 4 matériaux pour creuser dans le deck, renvoyer les garnets possible et espérer avoir le terrain. Derrière on peut accumuler les compteurs sur le terrain facilement et utiliser son effet pour chercher Gameciel, qu’on invoquera spécialement sur notre terrain via l’effet de Saryuja.

Un exemple de combo de démarrage nécessite deux cartes en main : Un Croisédia, et un monstre invocable spécialement.
– Invocation normale du monstre Croisédia ;
– Link off pour Magius Croisédia ;
– Invocation spéciale de l’extender dans la zone de Magius ;
Magius trigger, tuto Draco Croisédia ;
– Link off Magius et l’extender pour Spatha Croisédia ;
– Invocation spéciale de Draco dans la zone de Spatha ;
– (Optionnel) Draco trigger, récupère le monstre Croisédia invoqué normalement du cimetière en main ;
– Link off Draco pour Elpy Dragarde ;
Spatha trigger, déplace Elpy dans une zone de manière à ce que Elpy pointe la même zone que Spatha;
– Effet d’Elpy, invoque spécialement Dragon Sombre Métallique aux Yeux Rouges depuis le deck ;
– Effet du Dragon Sombre, invoque spécialement Draco Croisédia du cimetière ;
– Link off des 4 monstres pour Saryuja afin de commencer le forage du deck pour trouver Kyoutou.

Si Saryuja donne accès à Kyoutou ou Terra Formation, c’est parfait. Si ce n’est pas le cas, alors il aura normalement au moins servit à piocher davantage d’extenders pour continuer et faire un second Saryuja 4 mat.

Le but des Croisédia dans ce deck, c’est d’avoir des extenders gratuits qui s’invoquent spécialement dans une zone pointé par un monstre lien. Ça aide avec le Link spam. Pour ceux qui ne connaissent pas, Croisédia est un deck Link très basique où le but est juste d’invoquer des Lien et d’invoquer les Croisédia dans les zones de ces monstres lien afin de « Link Climb » jusqu’aux boss monsters Avramax et Equimax qui permettent d’OTK assez facilement. Le deck est souvent joué en compagnie des Kaijus car ça permet de casser facilement les board adverses et de placer un monstre dans la zone pointée par Equimax sur le terrain adverse afin que ce dernier gagne l’ATK du Kaiju.

Le reste, c’est des manigances de Dragon, des combos pour sortir les matériaux nécessaire afin de faire Saryuja ou bien sortir une Apollousa entre deux combos afin de se protéger de potentielle handtrap.

N’oubliez pas non plus que Saryuja, en plus d’être un deck digger, permet aussi d’invoquer spécialement un monstre gratuitement de la main à partir du moment ou il a été invoqué avec minimum 3 matériaux. Cet effet, comme tous les autres de Saryuja, ne sont pas limité à une fois par tour mais simplement à une fois par copie de Saryuja. Donc ce n’est normalement pas difficile de spam le board et trouver de quoi faire un second ou un troisième Saryuja.

Going Second, on peut simplement se contenter du gameplay Croisédia classique pour OTK avec Equimax, chercher Gameciel ou un autre Kaiju avec le terrain pour prendre un monstre adverse et poser le kaiju dans la zone d’Equimax afin de le buff au maximum.

L’avantage avec cette version, c’est que les dragons ont beaucoup plus d’attaque que les Croisédia de base, ce qui permet de buff Equimax à un niveau suffisant pour OTK même sans avoir de Kaiju en face. Sans parler de Borreload Savage qui peut s’équiper d’un Saryuja pour quatre compteurs et 4400 d’ATK, ainsi que de Borrelsword, il y a largement de quoi OTK sans trop de problèmes.


Faiblesses

En fonction du format, pas mal de choses sont à noter. Déjà, les handtraps peuvent faire plus ou moins mal en fonction de la main qu’on a. En ce moment par exemple, Droll (Hurluberlu et Oiseau de Verouillage) risque d’être le plus gros contre de ce deck, qui est principalement joué pour contrer Drytron et Monde Virtuel. En dehors de celle-ci, Inifini Éphémère passe outre la protection apportée par Apollousa contre les handtrap, mais elle n’est plus vraiment jouée en ce moment.

Nibiru est évidemment l’une des autres grosses handtrap problématique ici, mais on a Apollousa qui est là spécifiquement pour lui. On s’assure de sortir Apo avec au moins 2 mat pour empêcher l’adversaire de s’en servir au pire moment.

A part ça, ça reste un deck Dragon Link, et à ce titre il est capable de jouer sous un certain nombre de handtrap, tant que ce n’est pas celles précisées plus haut. Maître des Crânes et Beauté Fantôme, très jouée en ce moment, peuvent se montrer embêtantes car ça peut toucher Pisty, Dragon Sombre Métallique, Espace du Chaos et d’autres effets qui s’active au cimetière ou vont invoquer du cimetière, mais rien de dramatique.

Une autre faiblesse ici relative au format, c’est les pièges de destruction tel que Sentence Dogmatika ou Hommage Torrentiel. Ils sont très joué en ce moment et peuvent empêcher de sortir Saryuja ou d’autres Link-4 si elles sont activées au bon moment. Cependant, on a toujours Arboria Croisédia qui peut protéger les Croisédia de la destruction dans ces cas de figure, et la plupart du temps ça n’est pas grave d’envoyer des dragons au cimetière puisqu’on a REDMD (Red-Eyes Darkness Metal Dragon) et Pisty qui peuvent les récupérer.

Dragon Link reste, même après avoir perdu Dragon Buster et Linkross, un très bon deck combo et surtout un excellent engine splashable dans pas mal de chose. Ça n’est finalement pas très étonnant de le voir toujours joué en tournoi en ce moment, il y a tellement de possibilité qu’il faudrait vraiment toucher spécifiquement Elpy ou l’engine Rokket pour le tuer.

J’envisage aussi de faire la version orienté Chaos / Thunder Dragon prochainement, parce que ce deck me tente pas mal, mais cette version me plaît également beaucoup. Pas mal de possibilité, pas mal de combo et puis résoudre Saryuja plusieurs fois par tour c’est sympa.

A bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s