Deck Profile : Désenchaîné Pur Budget (update 12/2020)

Désenchaîné, ou Unchained / Hakai, c’est un archétype basé sur les invocations liens et sur des monstres démon de niveau 3 et 8. Leurs gimmick est qu’ils peuvent se détruire entre eux afin d’activer leurs effet float, permettant d’invoquer spécialement un autre membre de l’archétype directement depuis le deck. Pour être plus exact, ils ont tous un effet qui s’active si ils sont détruit par un effet de carte et envoyé au cimetière, et la plupart d’entre eux possèdent aussi un effet qui peut détruire une carte que l’on contrôle. Donc pour faire court, ils aiment être détruit par effet de carte (coucou Accesscode Talker).

Update : 5 Mois après la mise en ligne de cette decklist, je me décide à mettre à jour cet article pour parler de ce qui a changé, notamment le prix du deck. Toutes les cartes de l’archétype ont été rééditées dans la Tin 2020, et en plus le deck s’est propulsé de rogue quasi inexistant à un tier 2 en l’espace de quelques mois, ce qui en fait un très bon choix de deck budget plutôt solide. C’est en partie grâce aux match-ups contre les decks les plus populaires du moment, en particulier Eldlich et Zoodiac, contre lesquels ce deck est plutôt avantagé.

La nouvelle version présentée ici est donc une mise à jour de la précédente, inspirée par la version going first de DistantCoder qu’il joue depuis un moment, avec quelques changements pour coller au budget.

  • Main Deck : 40 cartes au total
  • Monstres (14) :
    • x1 Âme Désenchaînée du Désastre
    • x2 Âme Désenchaînée Abominable
    • x3 Jumelles Désenchaînées – Sarama
    • x3 Jumelles Désenchaînées – Aruha
    • x3 Jumelles Désenchaînées – Rakea
    • x1 Lancea – Artéfact
    • x1 Faux – Artéfact
  • Magies (6) :
    • x3 Prison de l’Abomination
    • x3 Pot des Désirs
  • Pièges (20) :
    • x3 Chambre Abominable des Désenchaînés
    • x3 Evasion des Désenchaînés
    • x3 Hommage Torrentiel
    • x3 Assaut Solennel
    • x2 Sanctuaire Artéfact
    • x2 Barrière Dimensionnelle
    • x2 Zone de Dimension Parallèle
    • x2 Combine de Piège
  • Extra Deck (15) :
    • x1 Abomination Désenchaînée
    • x2 Âme Désenchaînée de l’Angoisse
    • x3 Âme Désenchaînée de la Rage
    • x1 Dragon Bombe Topologique
    • x1 Trisbaena Topologique
    • x1 Dragon Chargeborrelle
    • x1 Zéroboros Topologique
    • x1 Dingirsu, l’Orcust de l’Etoile du Berger
    • x1 Numéro 75 : Ombre de l’Embobineur de Rumeurs
    • x1 Leviair le Dragon des Mers
    • x1 Numéro 3 : Roi Cicada
    • x1 Les Chevaliers Fantômes de l’Epée Brisée

Remplacements

Ici je vais surtout parler de ce que joue DistantCoder dans sa version que j’ai décidé de remplacer pour des cartes moins chère.

Tout d’abord on a Pot de l’Extravagance, que j’ai remplacé ici par Pot des Désirs. Extravagance est évidemment la meilleure carte de pioche pour ce deck, mais Désirs est aussi parfaitement jouable. La seule différence est que Désirs risque de réduire le grind game du deck en bannissant une grande partie de ses outils, alors que Extravagance a moins d’impact de ce côté là, même s’il y a toujours un risque de bannir toutes les cartes importantes. On oublie Invitation des Ténèbres qui n’avait pas vraiment sa place dans ce deck de toute façon vu le manque de target Dark (on ne veux pas vraiment ban Sarama qui permet de faire du plus en CA).

L’extra deck a très peu changé par rapport à ma version précédente, toujours autant de Xyz 3 optionnelles, mais il y a aussi Dingirsu qui vient se rajouter afin d’avoir un out contre Dragoon que ce deck a beaucoup de mal à gérer. Bien entendu une version avec Extravagance jouera les monstres lien de l’archétype en 3x avec pour seule exception Abomination Désenchaînée qu’on pourra se permettre de ne jouer qu’en deux copies.

Pour aider à OTK, on peut ajouter un Dragon Épéborrelle ou un Accèscodeur Bavard à la place du Chargeborrelle. En guise de target aux effets des Âmes Désenchaînées, on a Licorne, Chevalier du Cauchemar et I:P Masquerena qui sont les meilleures cibles, Trisbaena Topologique contre le match-up contrôle, Zéroboros Topologique ou encore Taotie Dragon.

Dans le main deck, on peut ajouter des handtrap généralement utiles tel que Floraison de Cendres et Joyeux Printemps ou Nibiru. Mais ce qui aura le plus d’impact pour cette version, ce sont les pièges. Un piège que je n’ai pas inclut ici car trop cher mais qui est pourtant très efficace, c’est Prison du Dragon de Glace. En remplacement budget on a Dinomischus Paléozoïque ou Répression.

Jugement Solennel se voit également remplacé par Assaut Solennel car plus utile en ce moment, mais gardez toutefois Jugement en side afin de contrer les très probable Plumeau de Dame Harpie, Orage Foudroyant et autres anti-M/P. Blizzard est aussi une tech card intéressante pour contrer les magies adverses embêtantes ou simplement protéger notre backrow.

Pour la négation d’effet de monstres, on a Vent Perdu et Titanocideuse jouable dans le deck, avec bien entendu Inifini Éphémère pour la version moins budget. Enfin, pour gérer la backrow adverse ou aider à détruire nos set pour float, il y a Violent Orage de Poussière qui est parfait dans le deck.

Gameplay

C’est un deck go first, son but sera donc de terminer son tour avec au moins une Âme Désenchaînée de la Rage sur le terrain qui permettra de partir sur des link 3 et 4 pendant le tour adverse en utilisant ses monstres. L’archétype est très basé sur l’invocation lien puisque ses trois monstres d’extra-deck sont des liens.

La particularité des monstres liens désenchaînés, surtout les deux Âmes Désenchaînées, c’est qu’ils peuvent prendre un monstre adverse comme matériel lien pour une invocation lien de monstre Ténèbre. Rage permet de le faire pendant la main phase adverse en effet rapide, tandis que Angoisse ne peut y arriver que pendant notre main phase, effet d’ignition oblige. Angoisse et Âme Désenchaînée du Désastre partagent le même effet d’ailleurs, les seules différences étant leurs méthode d’invocation et leurs effets de float lorsqu’ils sont détruits.

Juste une chose à laquelle il faut faire attention avec les deux Âmes Désenchaînées lien, c’est qu’ils leurs faut obligatoirement un monstre « Âme Désenchaînée » comme matériel lien, pas juste un monstre « Désenchaîné ». C’est important à savoir histoire de ne pas faire une invocation illégale, on ne peut pas sortir un des deux liens sans utiliser au moins une des deux « Âme Désenchaînée » comme matériel (Âme Désenchaînée du Désastre ou Âme Désenchaînée Abominable). Les monstres lien « Âme Désenchaîné » compte également dans le lot, il est donc tout à fait possible de reborn un Âme Désenchaînée de la Rage pour faire un Angoisse par exemple, c’est légal.

L’autre point « ruling » assez tricky avec ces monstres (pour Désastre aussi puisqu’il a le même effet que Angoisse), c’est que si un monstre est envoyé au cimetière après la résolution de l’effet de ces cartes, il n’est pas considéré comme étant envoyé au cimetière par effet de carte. Le seul effet que ces cartes ont, c’est celui de cibler un monstre adverse et de le « marquer » pour une invocation lien. L’effet dit clairement « après la résolution de cet effet », donc l’envoi au cimetière n’a pas lieu à la résolution de la chaîne mais juste après. Pour le jeu, les monstres envoyés au cimetière sont considérés comme des matériaux liens, ils ont donc été envoyés au cimetière par une mécanique du jeu, pas par un effet de carte. C’est le même raisonnement qu’avec la carte « Bourse des Âmes » ou encore « La Tempête des Monarques« , le seul effet de ces cartes est de « marquer » un monstre adverse comme étant une cible possible à sacrifier comme s’il était sur notre terrain, derrière ce qu’on fait avec n’a pas d’importance, l’effet de la carte s’arrête là. Ainsi si on utilise Âme Désenchaînée de la Rage pour prendre une Assaut de l’Air – As – Shizuku et faire une invocation lien, l’effet de Raye dans le cimetière ne s’activera pas, puisque Shizuku n’a pas quitté le terrain à cause d’un effet de carte mais simplement pour une invocation lien.

Abomination Désenchaînée est le boss monster du deck. Celui-là ne partagent pas les effets de float du reste du deck mais il va pouvoir mettre la pression car il peut cibler et détruire une carte sur le terrain à de nombreuses reprises durant le même tour. Si un monstre est détruit au combat, il pop. Si une carte est détruite par effet, il pop. Et durant la end phase, il pop aussi, cette fois sans autre déclencheur que celui d’entrer dans la End phase. Donc on peut avoir maximum trois destruction de carte par tour si les conditions pour que ces effets trigger s’activent sont réunies à chaque fois.

Concernant le main deck, comme dit précédemment les monstres de l’archétype possèdent tous un effet de float qui va leurs permettre de se « remplacer » lorsqu’ils sont détruit par un effet, autorisant alors les combos en ramenant d’autres monstres qui vont pouvoir se détruirent entre eux et extend suffisamment pour partir sur des play link. Sarama est au coeur de cette stratégie, il va permettre de récupérer une carte « Désenchaînée » du cimetière et la poser sur le terrain, pour ensuite détruire une carte que l’on contrôle (même celle qu’il vient de poser). Rakea et Aruha sont aussi très important, mais ils limitent les invocation spéciales aux monstre démon pour le reste du tour après avoir utilisés leurs principaux effets. Aruha va principalement permettre de démarrer car il peut s’invoquer spécialement de la main en échange d’une carte à détruire que l’on contrôle sur le terrain, et Rakea possède simplement l’effet rapide de détuire une carte que l’on contrôle.

Combiné à tous ça nous avont les pièges de l’archétype, Chambre et Evasion. L’effet de Chambre nous autorise à invoquer spécialement un monstre Désenchaîné de la main ou cimetière. Celui de Evasion nous autorise à détruire deux cartes sur le terrain, un monstre Désenchaîné et une autre, même si elle appartient à l’adversaire. Ce sont des pièges, pourtant cela ne gêne absolument pas pour une simple raison : Leurs effet de float dit : Si cette carte posée est détruite par un effet de carte : vous pouvez invoquer spécialement un monstre « Desenchaîné » depuis le deck.

L’idée est simple : Vous avez une de ces pièges en main et Aruha ou Rakea, vous en posez une sur le terrain et vous utilisez les effets de ces deux monstres pour la détruire, ce qui va trigger l’effet permettant d’invoquer spécialement un monstre « Désenchaîné » du deck. Vous sortez alors une des deux « Âme Désenchaînée » du deck et vous avez déjà de quoi partir sur la link-2 Rage. Vous pouvez aussi choisir d’invoquer spécialement Sarama, et derrière utiliser son effet pour récupérer la piège fraîchement détruite et en profiter pour détruire une autre carte, ce qui permettra d’avoir à nouveau la piège pour possiblement utiliser son effet au prochain tour.

Les magies de l’archétype possèdent aussi ce même effet de float que les pièges, si elles sont détruite par effet alors qu’elles sont posées, alors nous pouvont invoquer spécialement un monstre « Désenchaîné » directement du deck. Ca donne une option d’usage alternative à Prison de l’Abomination si on n’a pas besoin de tuto. Prison justement est la principale magie de l’archétype à jouer dans le deck. Ca permet de tuto un monstre « Désenchaîné », et si elle est détruite alors qu’elle est posée, on a le droit de spé un monstre directement du deck, tout comme les pièges.

Il existe aussi une autre carte magie pour l’archétype que j’ai choisis de ne pas jouer ici car elle n’est pas très utile, c’est « Hurlements de l’Âme Désenchaînée« . Comme pour toutes les magies et pièges de l’archétype, elle permettra de spé du deck si elle est détruite tandis qu’elle est posée sur le terrain. Si elle est face recto, son effet continu dit que si vous invoquez par Lien un monstre « Désenchaîné », tant que cette carte est face recto sur le terrain, vous pouvez cibler et détruire une carte sur le terrain, tout simplement. C’est du Hard OPT évidemment, et puisqu’on ne va pas toujours invoquer des monstres lien de l’archétype (hormis Rage), c’est plutôt bricky. Mieux vaux jouer les pièges en trois exemplaires pour le même intérêt.

Enfin, parlons des deux « Âmes Désenchaînées » du main deck. On a déjà vu Âme Désenchaînée du Désastre qui possède le même effet que Angoisse, si ce n’est que c’est un démon du main deck de niveau 8 à 0 ATK qui gagne 300 ATK pour chaque carte « Désenchaînée » dans le cimetière. Lui c’est le genre de brique qu’on ne veut pas en main car il sera difficile à en sortir, même si Rakea, Aruha et Sarama peuvent l’invoquer spécialement de la main si ils sont détruits, mais on préférera sortir autre chose du deck avec.

L’autre Âme c’est Âme Désenchaînée Abominable, et lui est nettement mieux. Un démon de niveau 8 avec 3000 d’ATK déjà, qui en plus peut s’invoquer spécialement depuis la main si une carte qu’on contrôle est détruite, donc c’est pas vraiment une brique. Lorsqu’il est invoqué spécialement, on peut défausser une carte pour détruire sans cibler une carte sur le terrain, adverse incluse. Et enfin il peut revenir du cimetière durant la End phase si il a été détruit durant le même tour, mais si il quitte à nouveau le terrain il retournera sous le deck au lieu d’aller au cimetière. Donc on a un monstre très fort qui peut s’invoquer spé de la main via un effet trigger facile à remplir, il a un effet lorsqu’il est invoqué qui peut donc s’activer pendant le tour adverse, et en plus il a un moyen de se recycler lui-même. Simplement excellent, l’un des meilleurs monstres désenchaînés du main deck certainement.

Pour le reste des cartes, on joue un petit package Artéfact qui a une bonne synergie avec cet archétype. Sanctuaire Artéfact est accessible via Combine de Piège et donne accès à Lancea et Faux, permettant d’avoir leurs puissants effets pour le tour adverse. En plus, les avoir en main n’est pas une mauvaise chose puisque Rakea peut les détruire pendant le tour adverse via son effet rapide afin de trigger leurs effets. On a d’autres Artéfact intéressante à jouer ici, tel que Moralltach pour détruire sans cibler une carte adverse ou Beagalltach pour détruire des cartes posées qu’on contrôle afin de trigger leurs effets.

Pour le reste des M/P, Hommage Torrentiel a une synergie évidente avec le deck, en plus de permettre d’interrompre l’adversaire dans ses combos. Barrière Dimensionnelle est là pour le match-up contre les top deck du moment, notamment Monde Virtuel, Zoodiac, et Drytron. Combine de Piège rajoute des exemplaires supplémentaires des cartes pièges importantes. Enfin, la dernière, Zone de Dimension Parallèle, est une tech encore une fois utile contre les top deck du moment. Elle a également une synergie intéressante avec Hommage car il suffit de la chain à l’activation d’hommage pour bannir les monstres adverses.

Faiblesses

Comme indiqué plus haut, le talon d’Achille du deck, c’est Dragoon. Sans Prison du Dragon de Glace, out un Dragoon n’est pas une mince affaire et se fera généralement via des cartes de side. D’une manière générale, les monstres non destructible ou non-affecté par les effets de cartes seront un véritable challenge pour ce deck. C’est pourquoi il est plutôt recommandé de jouer des Kaijus en side au cas-où ce genre de chose arrive.

Une autre faiblesse du deck, c’est Macro Cosmos, ou le bannissement des cartes envoyée au cimetière. Empêcher l’accès au cimetière, c’est couper une grosse partie des capacités de grind game du deck. Cela n’empêchera pas les effet de float des Désenchaînés de s’activer puisqu’ils n’ont pas besoin d’être envoyé spécifiquement au cimetière, mais derrière cela rend Sarama et Chambre inutile, ça empêche Âme Désenchaînée Abominable de revenir en end phase, et ça annule les effets de float des Âmes Désenchaînées de l’extra deck. Pourquoi jouer Zone de Dimension Parallèle dans ce cas? La principale différence est que c’est un effet qui ne dure qu’un tour et qui est activable quand on le souhaite, c’est pourquoi cette carte est jouable, à l’inverse d’un Migrateur Dimensionnel par exemple qui dure deux tours.

Bien entendu, Ash est utilisable contre tous les effets de float, ce qui peut grandement affaiblir le deck si elle est bien placée. Attention également à Nibiru et à Gamma, très populaire en ce moment et qui peuvent faire mal au deck au premier tour. En théorie le deck n’invoque pas énormément mais il est facile d’atteindre les 5 invocations pile poil au premier tour avec une bonne main, et ça l’adversaire ne le loupera pas. Cependant le deck a un très bon match-up contre la plupart des decks les plus populaire du moment, étant donné que tout le monde s’attend à faire face à VFD ou du Eldlich Zoodiac.

Ce sera tout pour cette update, je n’ai pas changé beaucoup de choses, pour une version davantage optimisée, je vous conseille d’aller voir la version de DistantCoder et de le regarder jouer le deck pour vous donner une idée du gameplay.

Allez, à bientôt pour d’autres deck profile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :